XX de Cirque: bombe à paillettes! ✦

Bonjour!

Les paillettes, c’est la vie.

Oui, je sais que tu le sais, mais il est toujours bon de faire quelques révisions avant la rentrée.

D’ailleurs, si tu veux être bonasse des ongles pour ton premier jour en septembre, je te conseille le vernis que je m’apprête à te présenter.

Tu doutes encore, mais crois-moi, tu vas vite changer d’avis.

XX de Cirque, c’est LE vernis à paillettes.

xx cirque poi road house blues swatch

xx cirque poi road house blues swatch

xx cirque poi road house blues swatch

 

Mon pouce droit, sur lequel j’ai posé XX sans essorer le pinceau:

xx cirque poi road house blues swatch

 

J’aime les paillettes et je l’exprime:

xx cirque poi road house blues swatch

 

Un dernier cliché, à la lumière naturelle:

xx cirque poi road house blues swatch

 

Ici, je l’ai posé sur Road House Blues d’OPI.

XX est composé de paillettes de toutes formes et toutes tailles: rondes, hexagonales, carrées et même losanges.

Question couleur, les paillettes vont du jaune pâle au vert d’eau, en passant par le bleu clair, le lila et le rose/corail.

Rien que ça.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que XX (qui se prononce d’ailleurs Twenty) est un vernis aux multiples facettes.

Et comme vous pouvez le voir, il sait tout faire, que ce soit se la jouer boule à facettes (pouce droit), paillettes déstructurées (pouce gauche), pluie de paillettes (annulaire) ou paillettes version light (doigts restant).

Certes, ce bijou demande de la patience et de la minutie pour donner le meilleur de lui-même. Il faudra y aller délicatement pour placer les paillettes où on le souhaite, mais je pense que ça vaut largement le coup.

Que pensez-vous de cette petite merveille? XX fait-il déjà partie de votre collection? De votre wish-list?

Des bisous! ♡

Publicités

Russian Navy, joli petit menteur…

Bonjour!

Aujourd’hui, je vais te parler d’un vernis que j’ai voulu à la seconde où je l’ai vu.

Tu est NPA, je sais que tu me comprends… (Et si tu l’est pas, tant mieux pour toi!)

Tu le connait, ce sentiment qu’un vernis est fait pour toi, qu’il est trop super hyper beau et que tu peux pas le laisser là, tout perdu dans les rayonnages.

Oui, je sais, toi aussi ça t’arrive approximativement toutes les 5 minutes quand tu fait du shopping. Heureusement qu’on a encore (presque) toute notre raison, et qu’on ne sort pas la CB à chaque fois…

Mais cette fois j’ai craqué.

Il faut dire que j’étais pas aidée… J’étais avec Mana. A Paris. Dans un Culture of Color.

Tu vois un peu la scène?

« Ohhhh une boutique pleine à craquer de vernis, on est entre copines NPA, et si on ressortait les mains vides? » Ahahah.

Ce serait comme un drogué qui dirait « Non, j’aime bien être en manque! » à son dealer. Et le dealer aurait genre 3 kilos de came dans les mains.

BREF.

Tu a compris l’idée.

Ce vernis, c’est Russian Navy d’OPI.

Dans la bouteille, c’est un bleu marine profond et brillant, plein de shimmer, avec de magnifiques reflets roses.

Une fois posé, ça donne ça…

Alors oui, on voit un peu les paillettes roses quand le soleil tape fort.

Mais non, on les voit pas en intérieur. Et même au soleil ça reste très discret, par rapport à ce que l’on devine dans le flacon.

Alors oui, je dénonce ce vilain petit d’être un menteur.

Mais ça ne le rend pas moins beau pour autant, donc je le pardonne un peu.

Vous en connaissez d’autres, vous, des vernis qui mentent en faisant miroiter milles reflets dans la bouteille mais zéro sur les ongles?

Je vous fait des bisous, je file me raccourcir un peu les ongles pour éviter de me les casser ce week-end au travail! :-*