Random swatchathlon #2 [dupe Briar Rose inside]

Hellooooo!

Aujourd’hui encore, je ressors les archives!

Cette fois, ce sont deux manucures aux tons plutôt roses qui sont à l’honneur.

Tout d’abord, je vous présente un duo sympathique: NARS Trouville et le Kiko Strawberry Pink (641).

nars trouville kiko 641 Strawberry pink swatch

nars trouville kiko 641 Strawberry pink swatch

nars trouville kiko 641 Strawberry pink swatch

nars trouville kiko 641 Strawberry pink swatch

 

J’adooooore les Sugar Mat.

Moi qui suis plutôt réfractaire aux vernis « à effet » habituellement, tels que les vernis « plume » ou les shatter, pour ce qui est des vernis « sablés », je trouve l’idée géniale!

C’est agréable à porter, ça sèche à la vitesse de la lumière et pas besoin de top coat, ça tient très longtemps sans accroc et, je l’avoue, j’aime bien passer mes doigts sur les grains du vernis.

Et je suis particulièrement charmée par le rendu des Sugar Mat pailletés, dont je possède quatre teintes, dont ce superbe rose à reflets or.

Les reflets sont bien présents, c’est mat mais ça brille de mille feux!

Et puis si on veut, on peut toujours les lisser avec une bonne couche de top coat (je n’ai pas encore essayé, mais c’est dans mes projets!).

Pour ce qui est du NARS Trouville, la teinte de rose est sublime. Douce, un peu passée, un joli rose discret.

L’application est déjà moins charmante: quatre couches au moins pour atteindre une opacité satisfaisante.

Certes elles sèchent plutôt vite, mais l’épaisseur de vernis au final est assez désagréable à porter.

La seconde manucure que je vous présente aujourd’hui est un simple swatch, mais attention, pas n’importe lequel.

Ce vernis, il m’a coûté 2€, et il m’a vendu du rêve quand je l’ai posé.

Tellement que je l’ai porté seul, sans nail art ni accent nail, sur les mains et les pieds, presque une semaine durant.

Ce vernis, c’est le 826 de chez Hema, et c’est un presque-dupe de Briar Rose d’A England.

hema 826 dupe Briar Rose a england swatch

hema 826 dupe Briar Rose a england swatch

 

Alors, beauté ou pas beauté?

Je dis « presque-dupe » car oui, ce vernis est quand même plus clair et plus rose que Briar Rose (bien qu’à l’ombre, il s’en approche plus), mais surtout car rien ne vaut la qualité d’A England, sa texture magique, ses légendes mythiques, son flacon « royal » et le talent d’Adina.

Mais quand même, ce vernis est une tuerie, et ça pour 2€!

Il faudra trois fines couches pour un résultat net, mais ce vernis sèche tellement vite (et pourtant, Hema n’est pas connu pour ça!) que ça n’ajoute pas tant de temps à la manucure.

Le gros avantage de ce vernis est aussi qu’il s’applique tout seul, ça glisse comme il faut, en trois coups de pinceau c’est réglé et pas besoin de retouches!

Je n’ai malheureusement pas retrouvé ce vernis dans les rayons des divers Hema qui ont croisé ma route depuis cette trouvaille, mais qui sait, il en reste peut-être un perdu quelque part…

Voilà!

J’espère que ces deux manucures vous plaisent autant qu’à moi.

Je vous fait des bisous! ♡

Publicités

Un jelly sandwich, supplément paillettes…

Hello!

Aujourd’hui je vous présente ma toute première manucure de 2013!

Et cette première manucure, j’ai voulu qu’elle soit symbolique.

Je me suis donc lancé un challenge: porter des choses que je n’apprécie pas ou que je n’ai encore jamais réalisé.

Et je n’ai pas fait les choses à moitié…

Mon choix s’est porté sur un vernis presque maudit, Bordeaux de Essie.

Un jelly. Rouge.

Je n’aime ni les jelly, ni les vernis rouges, en temps normal.

Alors quand je l’ai reçu de Manucure et Beauté, j’ai fait une tête sacrément étrange entre la perplexité et l’appréhension.

Je l’ai swatché le lendemain et là… Ce fut la catastrophe.

J’ai vraiment besoin d’entraînement dans la pose de jelly, et du coup, il y a eu quelques bavures. Le problème, c’est que Bordeaux tâche comme pas possible.

Même après nettoyage des cuticules et deux lavages des mains, mes doigts étaient encore rosés. Les tâches sont restées deux jours. DEUX JOURS.

J’ai rangé Bordeaux et je l’ai boudé. Jusqu’à cette première manucure de l’année.

Comme un jelly tout seul c’est un peu triste, je me suis dit que ce serait l’occasion idéale de tenter le jelly sandwich, une technique jamais tentée jusque là.

Hop, tout est là, le vernis mal aimé et la technique à essayer!

J’ai trouvé de jolies paillettes avec Stay Golden d’H&M et je me suis lancée.

jelly sandwich essie bordeaux stay golden h&m turbomagik

jelly sandwich essie bordeaux stay golden h&m turbomagik

jelly sandwich essie bordeaux stay golden h&m turbomagik

 

Comme je suis gourmande, j’ai pris un supplément paillettes avec mon jelly sandwich.

Et j’adore le résultat!

Le fini sirupeux de Bordeaux est exquis et donne terriblement envie de cerises griottes! L’accent nail avec Stay Golden est profond et festif tout en restant portable au quotidien, une parfaite transition entre les fêtes de fin d’année et le retour au boulot.

Et je suis réconciliée avec les jelly, maintenant je louche sur tout un tas d’autres teintes, ahahah.

J’ai donc relevé mon défi manucuresque de début d’année, je suis contente!

J’ai bien fait attention aux débordements et j’ai réussi à ne pas me retrouver avec les doigts roses cette fois ci…

Mais le verdict est sans appel, Bordeaux tâche, et bien. Mon ongle à l’annulaire est désormais rouge, malgré deux couches de base (Essie First Base base coat, par laquelle je ne suis absolument pas convaincue malheureusement).

Si vous aussi vous voulez remplacer vos ongles par des cerises griottes, munissez-vous d’une bonne base et rendez-vous sur Manucure et Beauté!

Bisou!

Un petit détour par l’Allemagne…

Bonjour!

Aujourd’hui on voyage vers ce joli pays d’Europe qu’est l’Allemagne!

En effet, j’ai récemment posé un sublime vernis de la collection Germany d’OPI, Every Month is Oktoberfest.

Tu va probablement pas me croire si tu ne l’a pas en ta possession, mais c’est un vernis bleu.

Ouais.

Mais en vrai il est bordeaux profond, et on ne voit le bleu qu’à la toute première couche.

Il est mystérieux et changeant, tout ce que j’aime.

Outre ce coup de coeur immédiat, j’ai voulu quand même l’habiller un peu.

Je me suis inspirée de son nom et je suis partie sur le thème d’Oktoberfest!

Oktoberfest, c’est la fête de la bière en Allemagne, qui a lieu fin septembre, début octobre.

On y consomme donc des litres et des litres de bière mais aussi des spécialités culinaires allemandes.

Et voilà, ça donne ça sur mes ongles…

Et je vous montre Every Month is Oktoberfest tout seul…

Voilà!

Je reviens vite! :-*

Fantasy Fire – Londres au bout des doigts

Bonjour bonjour!

Aujourd’hui, vous l’avez compris, on parle d’un vernis qui me vient tout droit de Londres.

Vous vous souvenez, quand j’ai rencontré Mana, elle était de passage à Paris pour mieux rejoindre la capitale britannique… Et je lui avait demandé de me rapporter ce petit quelque chose de là-bas.

Et comme elle est cool, elle m’a répondu qu’elle y avais déjà pensé. Trop forte.

Du coup, j’ai reçu il y a peu mon précieux petit vernis british, mon bébé bijou des ongles: Le Max Factor Fantasy Fire.

Dupe bien connu du Clarins 230, surnommé Pipi de Licorne, aujourd’hui introuvable ou alors pour un bras, une jambe et un bout de fesse.

Alors certes, c’est un bébé vernis tout petit tout mignon, mais il en a dans le flacon.

Sur le flacon, le slogan « Mini nail polish, max effect », qui correspond carrément à ce vernis.

Je l’ai posé sur Diva of Geneva d’OPI, car il a une teinte se rapprochant énormément de la couleur dominante du Fantasy Fire.

J’ai tenté de poser le Max Factor en une, deux et même trois couches, le résultat reste quasi le même, il perd même un peu en intensité. Du coup, je vais économiser le flacon!

Il a des reflets magiques, du bordeaux au vert forêt, en passant par l’ocre et le doré… Les paillettes sont toutes fines mais magnifiques, tout aussi changeantes que la base.

Ce vernis me donne terriblement envie d’aller à Londres me ruiner (et manger des Fish & Chips, mais ça, c’est une autre histoire).

Merci Mana! :)

Bon, à part vous dire que ce vernis gère tout et que j’en veux un flacon XXL de deux litres, je vois pas trop quoi ajouter… Mais si vous avez des interrogations, il vous reste les commentaires, hein!

Je vous laisse sur ces mots et vous dit à très bientôt! :)