All you need is love…

Love is all you need… ♬

Ahhh la fameuse chanson des Beatles!

Si vraie, si juste!

Enfin, ils sont bien gentils les Beatles, mais moi j’ai besoin de plus que de l’amour…

J’ai aussi besoin de vernis! On est NPA ou on ne l’est pas!

Mais le mieux, avouons-le, c’est quand même de réussir à réunir les deux…

Et pour ça, Essence a réussi à faire chavirer mon coeur d’artichaut avec son topper Sunshine and Red Roses de la collection Hugs and Kisses.

essence hugs and kisses glitter topper sunshine and red roses turbomagik bruton mews nails inc

essence hugs and kisses glitter topper sunshine and red roses turbomagik bruton mews nails inc

essence hugs and kisses glitter topper sunshine and red roses turbomagik bruton mews nails inc

 

Ce vernis, c’était devenu mon St Graal à moi.

Je le voulais, de tout mon être.

C’est alors que j’ai appris que Pénombre allait faire une virée en Allemagne et qu’elle allait faire du shopping pour les copines…

Oh faible que je suis, je lui ai demandé de jeter un oeil pour moi, juste pour celui-ci.

Elle est rentrée et elle avait trouvé plein de choses pour tout le monde… sauf pour moi.

Mais une lueur d’espoir a brillé quand mon éternelle loutre des bois, Amina, m’a dit qu’elle avait décidé de m’offrir le sien si Pénombre n’en avait pas pour moi.

Et c’est ce qu’elle a fini par faire, mignonne loutre qu’elle est.

Dur fut le choix du vernis sur lequel poser la merveille.

J’ai finalement jeté mon dévolu sur Bruton Mews de Nails Inc.

nails inc bruton mews green vert turbomagik swatch

 

Alors là, prépare toi à entendre une loutre râler. Oui oui oui.

J’ai reçu le coffret Paparazzi à Noël.

Moi qui étais plutôt fâchée avec la marque, j’ai fait la moue. Et puis je me suis dit qu’au final, ce serait l’occasion de leur donner une seconde chance et de me réconcilier avec Nails Inc.

J’ai posé plusieurs des petits vernis avec beaucoup d’espoir, jusqu’à celui-ci.

Et le constat est toujours le même.

Nails Inc. et moi, on est pas compatibles.

Je les trouve assez difficiles à poser, bien que ce ne soit rien d’insurmontable. Mais ce qui est vraiment rédhibitoire: mes manucures n’ont pas duré plus de 4h chacune avec ces vernis.

Seuls les vernis pailletés ont passé le test sans trop de difficultés, mais c’est normal, ils sont pailletés.

Pour ce qui est des crèmes, ils s’écaillent en moins de deux. Et par gros morceaux s’il-vous-plaît.

Comme ça je me retrouve avec une photo de moi à Disney avec un pouce affreusement écaillé sur Facebook, à me faire traiter de NPA en carton. Merci Nails Inc.

Bon, je râle, je râle, mais je n’ai jamais entendu quelqu’un d’autre se plaindre de leur tenue. Suis-je la seule à qui Nails Inc. fait de sales tours?

Bon, dans tous les cas, je suis super déçue de ne pas profiter pleinement de mon cadeau de Noël, surtout quand je pense au prix de ces vernis.

Heureusement que Sunshine and Red Roses est là pour faire battre mon petit coeur de NPA!

Voilà! Je vous fait des bisous et je vous dit à bientôt!

Le gang des loutres…

Ouais, ça faisait des lustres que tu m’avais pas vue dans le coin… Je sais.

Mais ça, on y reviendra plus tard.

Commençons par le commencement, le vernis.

Alors que la Sunday Nail Battle bat son plein, moi je vais te parler de franken et de blopines.

A Noël, quelques copines m’on offert des petites choses, dont des vernis. Bah oui, on est NPA ou on ne l’est pas.

Parmi ces petites attentions, deux allaient parfaitement ensemble…

Go Bold! d’Essence, offert par l’adorable Karmanucure, et le franken spécialement concocté pour moi par la fifolle Amina.

go bold essence franken glittered otter turbomagik

go bold essence franken glittered otter turbomagik

go bold essence franken glittered otter turbomagik

 

Go Bold!, c’est le joli doré en accent nail. Et le franken, donc, est partout ailleurs.

Moi ce franken je le trouve superbe. Mais attends…

Le pire c’est son nom.

Glittered Otter.

Soit Loutre à Paillettes. LOUTRE A PAILLETTES.

Et là ton regard sur ce vernis change, je le sais.

Oui, sa couleur est exactement celle du pelage d’une loutre.

Et puis les loutres, si tu me suis aussi sur twitter, tu dois savoir combien ça compte pour moi…

Pour moi les loutres, c’est comme les licornes pour d’autres.

C’est mon animal totem, mon symbole, ma signature, bref: je suis une loutre.

Depuis que mon identité secrète de mammifère carnivore de la sous-famille des lutrinae a été dévoilée, j’ai rencontré d’autres membres de mon espèce.

Dont la plus folle des loutres, Amina.

Certes, elle poste principalement pour la Sunday Nail Battle, mais la qualité est au rendez-vous!

Des manucures toujours soignées (sauf pour la SNB In the dark, niark niark niark) et des articles toujours pleins d’humour!

Je l’ai déjà rencontrée à plusieurs reprises, et je peux attester de son grain de folie (qui est plutôt un gros rocher qu’un grain) et de son adorabilité sans borne.

Amina, je vous en parle aussi parce qu’elle est un exemple des superbes rencontres que j’ai faites sur la blogo.

Et comme tu l’a sans doute remarqué si tu me lis régulièrement, en ce moment, c’est pas trop ça sur le blog.

Je suis très prise par mes études, et le rythme ne va faire que devenir plus intense jusqu’à juin…

Cet article est sans doute le dernier avant un long moment.

Je ne veux rien promettre cela dit, ni un départ définitif ni un retour possible.

Ca m’embête beaucoup (et le mot est faible) mais je n’ai pas le choix.

J’espère pouvoir revenir en pleine forme, avec plein de temps à consacrer au blog et à mes ongles!

Je vous fait des bisous à toutes.

Haut les mains, peau de lapin!

Bonjour tout le monde!

Aujourd’hui, on parle de la crème de la crème des crèmes pour les mains!

Le froid est maintenant bien installé, et nos mains en font les frais: sèches, rouges, douloureuses, voire pire… C’est pas la joie pour notre peau, alors on cherche des solutions efficaces pour réhydrater un peu tout le monde!

J’ai donc décidé de vous donner mon avis sur les crèmes qu’il m’a été donné d’utiliser au cours de ma vie de NPA!

Dans ces crèmes, il y a du très bon, comme du très mauvais!

Tu est prête? On y va!

☞ Le Baume du jardiner du Couvent des Minimes:

Lui, il a souvent fait parler de lui sur la blogosphère, et pour cause, il est génial! Une texture épaisse et fondante, qui pénètre bien et assez rapidement mais qui laisse une sensation de film protecteur, et une hydratation bien au rendez-vous! Le tout associé à une odeur citronnée et fraiche… Vraiment, une valeur sûre! Dedans il y a tout plein de bonnes choses, du beurre de karité, du mimosa, de la verveine, de la camomille, de la guimauve (qui est une plante avant d’être une confiserie), du calendula, de la mélisse et du romarin. En plus, son packaging est canon, un peu vintage. Mon tube est vide et il me manque, ce petit baume! Le seul défaut de cette crème, c’est son prix, 13,90€ pour un tube de 75ml.

☞ Crème mains ultra hydratante au beurre de karité Le Petit Olivier:

Alors lui, c’est un peu mon chouchou. Il est composé avec du beurre de karité du Burkina Faso issu du commerce équitable, déjà, un très bon point. Il est formulé sans paraben, encore un bon point. Mais ça donne quoi pour ma peau? Une hydratation réelle et une sensation de confort très appréciable! Sa texture est plus épaisse que celle du baume du jardinier, moi j’aime ça, mais il faut la travailler un peu plus longuement pour qu’elle pénètre. Son odeur est assez particulière, je pourrais comprendre qu’on ne l’aime pas, mais moi j’adore! Ce tube-ci est également vide, mais je suis certaine de le racheter rapidement car le petit plus qui fait encore plus pencher la balance, c’est son prix: autour de 4€ pour un tube de 75ml.

☞ Baume protecteur hydratant intense de Vita Citral:

Alors là, on voit tout de suite que la texture est différente! Ce baume est jaune, plus liquide et onctueux que les deux crèmes précédemment citées. C’est ma bonne découverte du moment. Après avoir entendu parler de Vita Citral un peu partout, pour leur baume pour les lèvres notamment, j’ai voulu tester quand il m’a fallu racheter une crème, et j’ai bien fait! Ce baume est vraiment efficace, il répare vraiment les gerçures et calme les rougeurs, il aide également les petites plaies que l’on peut avoir sur les mains à cicatriser vraiment plus vite. Je ne saurais définir son odeur, qui au premier abord m’a surprise mais qui finalement me plait énormément (peut-être parce que je l’associe à un vrai moment de plaisir). Son prix se situe aux alentours des 7€, pour un tube de 75ml.

☞ 24h hand protection balm Winter Edition d’Essence:

Alors celles-ci, je dois remercier Andreia et Pénombre de me les avoir envoyées! En effet, quand j’ai commencé à en entendre parler, j’ai été intriguée par les odeurs de ces crèmes en édition limitée. J’ai choisi de laisser de coté celle au chocolat-caramel, parce que je ne m’entends jamais avec les odeurs de chocolat chimique, mais j’ai voulu tester les deux autres. J’ai donc en ma possession deux crèmes Gingerbread Chai Latte (pain d’épice) et une crème Apple Cinnamon Punch (pomme cannelle). Alors, au final, je préfère la Apple Cinnamon Punch, car la Gingerbread Chai Latte a une odeur un peu trop forte et marquée. Et je voudrais bien tester la Caramel Hot Chocolate. (Vous avez dit contradictoire?) Mais bref, ceci est une autre histoire. Ces crèmes, j’avais entendu dire qu’elles n’étaient pas hydratantes du tout. J’ai envie de répondre « que neni » mais vous comprendrez mieux pourquoi plus tard… Je trouve leur texture plutôt commune, ni spécialement épaisse ni spécialement liquide, une crème « lambda », quoi. Ces crèmes sont malgré tout agréables à utiliser, bien qu’elles doivent être complétées par des crèmes plus riches en hiver.

☞ Crème mains Ictyane de Ducray:

Là, on atteint la crème qui fait moins plaisir. Je l’ai achetée en lot de trois tubes de 50ml, parce que je ne savais pas quoi prendre et qu’elle n’était pas trop chère (j’ai payé 9€ le lot de trois, mais elle coûte dans les 6€ à l’unité, toujours en tube de 50ml). J’ai aussi été attirée par cette crème car l’Ictyane de Ducray pour le corps était ma crème de prédilection étant gamine et l’odeur me transporte dans le passé immédiatement. A part son odeur, cette crème n’a rien pour elle. Une texture un peu trop liquide et carrément trop légère, une sensation un peu trop fraîche pour être agréable en hiver et surtout, le niveau zéro de l’hydratation. Vraiment, cette crème ne sert à rien. Ou alors elle n’est pas compatible avec mes mains, mais franchement, j’ai du mal à lui trouver des excuses tellement je suis déçue.

Heureusement, les crèmes que je vous ai présenté avant celle-ci comblent ma peau pourtant mise à mal par la chute de températures de ces dernières semaines. Il me reste de nombreuses crèmes à découvrir, alors je suis curieuse de connaître vos indispensables! Quels sont vos crèmes pour les mains incontournables?

En tout cas, j’ai résolu le mystère de la fameuse chansonnette de notre enfance: « haut les mains, peau de lapin », car un lapin, c’est tout doux! Comme nos mains après une petite séance de crémage avec nos crèmes favorites!

Par contre, toujours pas d’explications quant à la maîtresse en maillot de bain.

J’ai été faire le plein d’essence à Londres…

Et j’ai aussi acheté du beurre.

Ou comment trouver la façon la plus biscornue de présenter les marques des deux vernis que je porte.

Ouais, il y a des jours comme ça, je deviens un peu tordue.

Ou alors je suis toujours comme ça, je sais plus trop.

Toujours est-il que l’autre jour, j’ai voulu poser le joli vernis que m’a offert la très jolie Selma, du blog The Little Black Case, quand je l’ai rencontrée à Paris autour d’un Latte noisette caramel et d’une part de cheesecake framboise-chocolat blanc. (Voilà, maintenant tu a faim, comme souvent sur ce blog.)

En réalité elle m’en a offert deux, un qu’elle ne portait pas et m’avais proposé de me léguer, et un qu’elle avait trouvé spécialement pour moi après que j’ai lancé un avis de recherche sur twitter.

Quand je dis avis de recherche, je ne rigole pas. J’avais écrit « Wanted: Grey-t to be here d’Essence. »

J’étais tombée amoureuse en lisant cet article, chez Mademoiselle Emma. En même temps chez elle, je tombe amoureuse de tout les vernis ou presque, alors…

Selma, adorable comme toujours, m’a proposé de le chercher pour moi. Et elle l’a trouvé.

Encore merci Selma! ♥

Une fois que je l’ai eu sur les ongles, comme toujours, j’ai voulu l’agrémenter. Mais avec simplicité.

Un joli accent nail pailletté avec un autre petit nouveau de ma vernithèque: Rosie Lee de Butter London.

Ses paillettes ayant la même teinte vieux rose que les glass-flecks du Grey-t to be here, ça tombait sous le sens!

Alors? Moi je suis sous le charme de ces deux beautés!

Le Rosie Lee est un petit bijou vintage, d’un rose absolument parfait.

Grey-t to be here ne m’a pas déçu, il est exactement comme je l’imaginais: beau, subtil, gris mais chaleureux.

Et les deux s’appliquent comme des charmes, rien à signaler de ce coté.

J’ai adoré porter ce petit duo, je trouve leur association douce et romantique, assez intemporelle.

Je vous laisse sur ces mots, et je vous fait des bisous!