Inspiration boudoir…

Bonjour!

(Il faudrait que je me mette à écrire « bonsoir », vu l’heure à laquelle je poste à chaque fois!)

Comment allez-vous?

Moi j’ai de quoi vous organiser le concours des 200 abonnées HC, ça arrive donc bientôt! :)

J’ai aussi passé l’après-midi à vous concocter un article surprise, un peu différent des autres, pour très bientôt lui aussi! ;)

Mais ce qui nous intéresse aujourd’hui, c’est l’un de mes vernis favoris, et le petit nail art que je lui ai apporté.

Pour commencer, je vais vous présenter le vernis en question.

Il fait partie des premiers OPI que j’ai eu en ma possession, il représente donc mes débuts de NPA.

Je l’aime énormément, bien que je ne sache pas vraiment décrire ce qui me plaît en lui.

C’est peut-être pour ça qu’ils ont décidé de l’appeler Mystery, chez OPI.

Parce qu’il est magnifique, mais qu’on ne comprend pas trop ce qui fait son charme. Parce qu’il nous cache beaucoup de choses, également… Mais ça, c’est une autre histoire, que je vous conterai après vous l’avoir montré!

Alors, voyez-vous, ce vernis est très pailleté et il est violet.

Comment ça « on doit pas parler du même vernis » ?

Ahhhh mais oui, faut que je vous montre des preuves de ce que j’avance!

Ahhh, là tu vois que c’est violet et qu’il y a assez de paillettes pour étouffer une licorne!

Bah oui, le OPI DS Mystery, c’est un vernis menteur.

Mais quelque part, ça me plaît. Je dois avoir un souci, hein.

Je le trouve beau quoi qu’il fasse. Qu’il me mente ou pas. Qu’il me dévoile ses paillettes et ses beaux reflets violacés ou pas. Il m’ensorcèle, tout simplement.

Du coup, après l’avoir eu deux jours sur les ongles, je n’ai pas pu me résigner à l’enlever sans tenter de l’agrémenter.

J’ai donc sorti ma plaque Konad m83 achetée chez Bec et Ongles et comme j’avais envie de pâtiné et de doré, j’ai aussi pris Glitzerland d’OPI.

J’en profite pour vous montrer l’une de mes dernières créations perso, un gros pendentif comme je les aime! C’est un modèle unique, il ne sera pas sur la boutique, mais j’essayerai dans un avenir proche d’en faire d’autres du même genre… :) Qu’en pensez-vous?

(Coucou les poils de bras disgracieux…)

Pour en revenir à ce petit stamping, j’ai beaucoup aimé le résultat!

Pâtiné comme j’aime, discret et portable…

Je lui trouve un petit esprit « boudoir », si quelqu’un comprend ce que je veux dire, qu’elle me fasse signe!

J’espère que vous avez aimé cet article! Je vous embrasse et vous dit à très vite! :-*

Stamping et romantisme…

Hello!

Je poste tard, encore!

Mais rassurez-vous, c’est pour la bonne cause!

Je travaille, pour gagner des sous, ce qui me permettra d’acheter des vernis. Eh oui.

Aussi, je travaille sur l’ouverture de la boutique…

Alors, j’ai de bonnes excuses, non? Vous m’aimez toujours, hein? (Et là, il faut m’imaginer avec les yeux du chat potté, sinon ça fonctionne pas.)

Aujourd’hui je vous présente mon deuxième essai de stamping, qui a fini de me convaincre.

J’ai décidé d’utiliser le motif avec lequel j’avais hésité la dernière fois, à savoir les fleurs romantiques et pas neu-neu de la plaque Konad m73.

Pour la « toile de fond », je voulais un vernis discret mais pas un nude (non, pas encore, j’ai pensé à vous et je me suis dit que vous en auriez marre!). J’ai cherché un vernis avec comme critères « que j’aime beaucoup et que je ne porte pas assez souvent ». Oui, rien que ça.

Je suis tombée sur Peppermint Fusion d’H&M, il correspondait grave aux critères, alors je l’ai élu « vernis du jour ».

Il avait l’air content, d’ailleurs.

Je vous le montre tout nu, parce que je l’aime d’amour, qu’il est soublaïme et que j’ai même entendu dire chez Bé ou chez Fairy Lélie (je ne sais plus) qu’il était assez rare.

Le voilà en tenue d’Adam (ou d’Eve… Comment déterminer le sexe d’un vernis? Sous le flacon?)

C’est donc un joli bleu lavande clair, infusé d’un tas de micro-paillettes bleu ciel.

Au risque de me répéter, je l’aime!

Bref, pour ne pas laisser la star sans accessoire, je l’ai stampée avec de Blue Rhapsody d’Essie (Comment ça « encore »?)

Je trouve le résultat très sympa, romantique et doux.

Très portable aussi.

J’ai adoré le porter, et j’ai eu du mal au moment de l’enlever, c’était triste et émouvant, j’ai presque eu envie de faire une cérémonie d’adieux.

Mais que presque, hein. (J’essaie de conserver tant bien que mal mon semblant de santé mentale.)

Qu’en pensez-vous?

Je vous embrasse et je reviens au plus vite! :-*

Oriental ou antique?

Bonjouuuur!

Je poste peu en ce moment, c’est une honte! Heureusement je reviens quelques jours, je devrais réussir à poster!

Je vous parlais la dernière fois d’un colis que j’attendais et qui devait amener du neuf sur le blog… Vous vous souvenez?

Et bien j’ai réussi à choper le veilleur cette fois, et j’ai donc découvert mes nouveaux trésors: mon kit Konad et mes deux plaques, le tout commandé chez Bec & Ongles.

Il était 22h et je devais me lever à 5h30 le lendemain, mais tant pis pour mes heures de sommeil en retard, il fallait, que dis-je, il était de mon devoir de les tester le soir-même.

J’étais excitée comme une puce, je me la jouait Gollum et son précieux et je m’amusait comme une folle rien qu’à regarder les motifs des plaques. Une vraie gamine.

Il faut dire que les pauvres avaient passé la nuit précédente dans la loge, car le ******* de veilleur de nuit de ma résidence universitaire n’était pas à son poste. Le pire, c’est que j’ai attendu 45 minutes devant la porte. Et cette porte est vitrée. Elle donne sur la pile de colis à distribuer.

J’ai donc pu admirer mon colis de loin pendant ces longues minutes, à maudire l’incompétent qui aurait reçu une gifle s’il s’était effectivement pointé.

Bref, l’important est que finalement j’ai eu mon colis entre les mains et que du coup, j’ai stampé.

Pour la toute première fois… C’est émouvant, n’est-ce pas?

J’ai longuement hésité entre deux motifs pour finalement me décider pour un motif « feuillage » stylisé et trèèès beau.

J’ai fait un premier test sur le 518 que j’avais sur les ongles. J’ai voulu stamper encore, alors j’ai tout enlevé avec le prétexte de faire ça plus proprement.

J’ai donc choisi le Penny Talk d’Essie (qu’on commence à connaître, ici, n’est-ce pas?) et le Diva of Geneva d’OPI.

Et c’était parti mon kiki…

Attaque sournoise du fil de coton sur mon auriculaire…

Je vous rassure, il ne faisait pas grand jour à 22h, les photos datent du lendemain matin…

Je n’arrivait pas à reconnaître l’inspiration de cette manucure, alors j’ai demandé son avis à Chérichou. Il m’a dit que ça faisait oriental. J’ai répondu « Pas faux. » et j’ai ajouté que je trouvais que ça faisait ancien, pâtiné.

Alors disons que ça ressemble aux dorures des tapisseries dans les palais d’Orient! :)

Moi j’ai trouvé ça joli, et j’étais contente de moi parce que j’ai trouvé ça propre pour un premier essai.

J’espère que vous avez aimé!

Vous stampez, vous?

Des bisous et à bientôt :-*