Fantasy Fire – Londres au bout des doigts

Bonjour bonjour!

Aujourd’hui, vous l’avez compris, on parle d’un vernis qui me vient tout droit de Londres.

Vous vous souvenez, quand j’ai rencontré Mana, elle était de passage à Paris pour mieux rejoindre la capitale britannique… Et je lui avait demandé de me rapporter ce petit quelque chose de là-bas.

Et comme elle est cool, elle m’a répondu qu’elle y avais déjà pensé. Trop forte.

Du coup, j’ai reçu il y a peu mon précieux petit vernis british, mon bébé bijou des ongles: Le Max Factor Fantasy Fire.

Dupe bien connu du Clarins 230, surnommé Pipi de Licorne, aujourd’hui introuvable ou alors pour un bras, une jambe et un bout de fesse.

Alors certes, c’est un bébé vernis tout petit tout mignon, mais il en a dans le flacon.

Sur le flacon, le slogan « Mini nail polish, max effect », qui correspond carrément à ce vernis.

Je l’ai posé sur Diva of Geneva d’OPI, car il a une teinte se rapprochant énormément de la couleur dominante du Fantasy Fire.

J’ai tenté de poser le Max Factor en une, deux et même trois couches, le résultat reste quasi le même, il perd même un peu en intensité. Du coup, je vais économiser le flacon!

Il a des reflets magiques, du bordeaux au vert forêt, en passant par l’ocre et le doré… Les paillettes sont toutes fines mais magnifiques, tout aussi changeantes que la base.

Ce vernis me donne terriblement envie d’aller à Londres me ruiner (et manger des Fish & Chips, mais ça, c’est une autre histoire).

Merci Mana! :)

Bon, à part vous dire que ce vernis gère tout et que j’en veux un flacon XXL de deux litres, je vois pas trop quoi ajouter… Mais si vous avez des interrogations, il vous reste les commentaires, hein!

Je vous laisse sur ces mots et vous dit à très bientôt! :)

Des violettes sauvages sur mes ongles…

Bonjour bonjour!

Aujourd’hui, on parle magnifitude, sublimeté et superbosité.

Car je suis tombée amoureuse d’un des derniers bébés à avoir rejoint ma collection, j’ai nommé le mirifique Wild Violets de Glitter Gal.

Je l’ai reçu dans mon colis d’Audrey pour le Swap Caca de Licorne, et c’est indéniablement l’une des meilleures surprises de ce colis.

Premièrement car j’ai toujours voulu essayer les vernis de la marque, l’un d’eux étant en haut de ma wishlist (le Lizard Belly, pour celles qui seraient curieuses).

Ensuite, parce qu’il est juste parfait.

Multichrome, bourré de paillettes et d’une brillance juste extraordinaire…

Les photos parlent d’elles-même…

 

Toutes les photos sont sans top coat, il est glossy glossy au naturel. Par contre, il nécessite trois couches pour ne pas être trop transparent, mais je lui pardonne car il sèche vite.

Ce vernis miroitant me fait chavirer! Il brille à l’infini, il vire du violet, eu rose, au bleu, au presque bordeaux…

Bref, il est sublimement sublime.

Mes photos ne sauraient prétendre à retranscrire toute sa beauté, d’ailleurs.

C’est donc une des perles de ma collection! Et même le flacon je l’aime, tout carré!

J’espère que vous l’aimez autant que moi! Des bisous :-*

Ozotic 532 – La perplexitude…

Bonjour tout le monde!

Aujourd’hui, je vous préviens, je ne suis pas inspirée… (Il n’y a qu’à voir le titre… Le nom du vernis et un néologisme à ball’deux.)

Et c’est bien dommage car je vous présente un bien beau vernis, l’Ozotic 532, qui va prochainement disparaître à tout jamais du fait de l’arrêt de sa production.

C’est cet argument qui a motivé ma dernière commande sur la Pshiiit boutique, c’était un peu « maintenant ou jamais »… Alors autant les prendre maintenant, n’est-ce pas? ;)

Le 532 s’y est retrouvé un peu par hasard, au dernier moment, parce que je n’avais aucun vernis de la collection Mish Mash et que je ne voulais pas mourir bête. On est NPA ou on ne l’est pas…

Du coup mon choix s’est porté sur lui, et j’ai mis un certain temps avant de le tester.

Comme je ne savais pas trop « comment » le porter, je l’ai swatché sur différentes bases.

Je vous montre, et je vous en reparle après!

Il y a donc ici, de gauche à droite, une couche d’Ozotic 532 sur une base bleue (Aruba Blue d’Essie), une base noire (Licorice d’Essie), une base blanche (Alpine Snow d’OPI) et l’Ozotic 532 porté seul en trois couches.

Je l’ai également testé sur St George d’A England, voici le résultat:

Le résultat qui me plaît le plus est celui obtenu avec St George. Ensuite, je trouve que ça fonctionne pas mal avec Aruba Blue, et qu’il se suffit à lui-même si on aime les tons neutres. :)

Je vous laisse avec plus de photos, pour vous faire une idée des jolis reflets que ce vernis peut avoir sur ces différentes bases.

`

On dit « Bonjour la pluie! »…

Comme je suis tête en l’air, j’ai oublié de photographier ce que ça donnait « au soleil » ou au moins sous un flash… Car même si j’y avais pensé ce jour-là, le soleil semblait assez peu coopératif.

Alors je l’ai remis seul pour vous montrer ça! J’ai profité d’un rayon de soleil, le seul de toute la journée, j’ai eu de la chance!

Je suis encore un peu perplexe face à ce vernis… Il est magnifique, pas de doute là dessus, mais comme je l’aime moins que les autres vernis de la marque je me sens comme « déçue »… Mais je crois surtout que je suis un peu blasée! Ahah.

Il fait peut-être partie de cette famille de vernis qui demandent un temps d’adaptation avant qu’on les aime vraiment?…

Dans tous les cas je m’excuse de cet article un peu tristoune, j’ai un petit moral en ce moment…

J’espère que avez tout de même apprécié de le lire! :)

Je vous fait des bisous, et à très vite! ;)

Ozotic 506 et petite surprise!

Bonjouuur!

J’avais dit sur Hellocoton que pour compenser mon absence d’hier, je posterai deux articles aujourd’hui.

Voici donc le deuxième article! :)

Je vais vous présenter un vernis que vous connaissez sans doute déjà toutes… L’Ozotic 506.

Mais on ne se lasse pas de le regarder, donc je vais vous inonder de photos!

Il est comme son frérot le 505, sauf que sa couleur « de base », celle qui ressort le plus souvent, est différente.

Le 505 a une dominante verte, tandis que le 506 a une dominante bleue. Et c’est beau, très beau.

Toujours multichrome et toujours aussi facile à poser, il nécessite toujours une base foncée pour donner le meilleur de lui-même.

Je l’ai donc posé sur mon noir chouchou de mon coeur, mon Licorice.

Je vous laisse admirer la beauté de ce bijou, et je vous parle d’une petite surprise juste après…

Alors, vous aussi vous bavez?…

Bon, et la surprise? Vous vous demandez, hein?

Ou bien vous n’en avez rien à faire, bande de lecteurs ingrats que vous êtes!

Ah? Vous voulez savoir?! Bien.

Vous avez sans doute vu que je fabrique également des bagues avec mes vernis, et cela pour mon propre plaisir jusque là. J’en ai envoyée une à Pshiiit juste pour lui faire plaisir, et elle m’a demandé si je voulais lui en faire d’autres pour offrir à ses lectrices. J’ai tout naturellement accepté, rien que pour la joie de faire plaisir à trois inconnues.

Oui, je suis comme ça, moi. J’aime faire plaisir.

J’ai vu qu’il y avait pas mal de participations pour le concours, et que mes bagues plaisaient… Et ça m’a donné envie de me lancer.

Me lancer dans quoi, me direz vous!

Eh bien dans la fabrication et la vente de bijoux, histoire de partager un peu mes créations… Parce que de les faire toujours pour moi ou des amies, c’est triste.

Et j’aime cette idée, tout simplement.

Donc je vais prochainement ouvrir une boutique en ligne, sur laquelle je proposerait des créations faites à partir de vernis. (J’essayerai de varier mes créations avec le temps, également.)

Vous pouvez néanmoins déjà « réserver » un bijou réalisé à partir du 504, 505 ou 506, car attention, ils seront en nombre limité!

En effet, ce sont mes propres vernis que j’utilise, et je souhaite en garder pour mes ongles! Je ne sais pas encore combien de bijoux seront faits, mais j’ai déjà quelques réservations de faites.

Vous pourrez réserver une bague, un pendentif ou des boucles d’oreilles.

Je vous préviendrai lors de la sortie de la boutique en ligne.

J’espère que cette nouvelle vous fait plaisir, je vous embrasse et vous dit à très bientôt! :-*