Ode au soleil ! ☼

Enfin!

Enfin le soleil décide de briller plus de deux heures dans le ciel et de réchauffer l’atmosphère!

Enfin on sort le short, les tongs et les dos nus!

Enfin, oui enfin, on se sent de saison avec nos vernis néon!

L’autre jour, j’ai vraiment voulu fêter l’arrivée de l’été, en sortant le grand jeu.

J’ai fait péter le néon, avec Wham! Pow! de Color Club.

J’ai aussi fait péter le doré et l’holo, avec Helios de Cirque.

Le choix de ce dernier est aussi un gros clin d’oeil, car Helios est le Dieu du soleil dans la mythologie grecque.

J’ai également sorti des studs que j’ai trouvés sur Born Pretty Store et tadaaaa…

cirque helios wham pow color club swatch studs

cirque helios wham pow color club swatch studs

cirque helios wham pow color club swatch studs

cirque helios wham pow color club swatch studs

 

Et j’ai posté quelques clichés de cette manucure sur instagram

cirque helios wham pow color club swatch studs

http://instagram.com/turbomagik/

 

Wham! Pow! est un peu difficile à maîtriser au départ mais une fois qu’on a pris le coup, au bout de deux ongles, il se laisse poser sans problème. Et les éventuels reliefs formés au passage du pinceau se lissent au séchage!

Pour un néon, c’est un néon! Il pique les yeux, dans le bon sens du terme évidemment… Sa teinte est chaude et très agréable à porter.

En plus, pas besoin de base blanche pour qu’il se révèle!

Quant à Helios, c’est le vernis doré de mes rêves, rien que ça. Trois couches de rêve qui sèchent à une vitesse incroyable (paillettes oblige!) et parsemées de plus grosses paillettes aux reflets holographiques superbes. Au soleil, ce vernis est hypnotisant.

A l’ombre aussi, quand j’y pense…

La seule ombre au tableau, c’est qu’il boit le top coat comme on sirote un cocktail au bord de la piscine: sluuuuuurp!

Il faudra deux bonnes couches de top coat pour obtenir un fini lisse et brillant (et j’utilise du Poshé).

J’ai adoré porter cette manucure, j’aurais voulu la faire durer plus longtemps!

J’espère qu’elle vous plaît également! ^^

Croisons nos doigts vernis pour que l’été dure encore longtemps, moi je pars boire un verre pour fêter mes résultats! J’ai validé mon Master et je suis admissible au CAPES d’anglais!

Je vous fait des bisous! ♡

⊹ Paillettes party! ⊹

Il y a bien longtemps que l’on ne m’a pas vue par ici…

Mais après deux semaines de partiels fort intensifs, ainsi qu’une soutenance de mémoire qui s’est déroulée sans accroc, je trouve un moment pour vous écrire un petit quelque chose…

Tout cela avant de me replonger dans les bouquins et autres fiches bristol pour les rattrapages et, last but not least, le concours.

Mais passons sans plus attendre à ce qui nous concerne aujourd’hui!

J’ai eu, il y a quelque temps je l’admet, une après-midi libre que j’ai choisi de passer entourée de mes vernis.

J’ai fouillé, trié, compté… (D’ailleurs, j’ai réalisé que j’avais passé la barre des 400 flacons! ♥) Et puis certains flacons m’ont appelé, et ils m’ont dit « Eh, pose moi! ».

Oui, les études, à haute dose, ça détruit les neurones et tu finis par entendre tes flacons te parler. Si si c’est vrai.

De ceux qui me chuchotaient des bêtises à l’oreille, j’en ai retenu cinq:

Exotic Encounters, de China Glaze: un très joli bleu-vert émeraude, crème. Rien à redire ni sur la formule ni sur le séchage!

Superfreak, d’Urban Decay: un vernis doré qui mériterait d’être un peu plus opaque! D’ailleurs chaque fois que j’utilise du doré je me fait la même réflexion: ma collection manque cruellement de bons vernis dorés!

Tart Deco, d’Essie: Un classique de la marque! Je l’ai gagné chez Mouchtique, et lorsque je l’ai reçu j’ai compris pourquoi tout le monde l’aimais tant. Il est orange, chaud, parfois pastel et parfois presque néon, il joue avec la lumière et ça le rend unique!

The Living Daylights, d’O.P.I.: Un vernis à grosses paillettes turquoise, cuivrées, argentées et dorées. Pas facile à manier (mais c’est possible!) ni à associer, en posant le flacon à coté d’Exotic Encounters j’ai eu comme une évidence.

Turquoise, d’H&M: Un mini vernis qui fait partie d’un cube de 5 flacons tout mignon. Ces petites paillettes teal sont un charme à poser, elle se répartissent vraiment bien, aussi facilement sur tout l’ongle qu’en dégradé!

J’ai attrapé mon dotting tool et je me suis amusée…

paillettes the living daylights OPI tart deco essie exotic encounters china glaze turbomagik

paillettes the living daylights OPI tart deco essie exotic encounters china glaze turbomagik

paillettes the living daylights OPI tart deco essie exotic encounters china glaze turbomagik

 

Et comme je suis d’humeur généreuse: la main droite!

paillettes the living daylights OPI tart deco essie exotic encounters china glaze turbomagik

 

Et même le pouce!

paillettes the living daylights OPI tart deco essie exotic encounters china glaze turbomagik

 

J’ai adoré porter cette manucure!

J’espère que ça vous plaît autant qu’à moi.

J’ai hâte de revenir pour de bon par ici, vous me manquez et mon petit blogounet aussi!

D’ailleurs, je vous réserve une surprise, qui ne devrait pas trop tarder…

Des bisous! :-*

Sunday Nail Battle: Bollywood!

Hello!

Cette semaine le thème de la Sunday Nail Battle promettait d’avance d’être colorée: Bollywood!

Un hommage mérité à au cinéma indien, à cette culture à part entière, à ces vidéos que j’ai pu regarder et qui m’ont parfois charmé par leur exotisme et leurs couleurs.

Je n’ai pas eu assez de temps pour réaliser quelque chose de vraiment poussé, mais je suis quand même contente de ce que j’ai fait. Une manucure au scotch, quelques pois au dotting tool…

C’est parfois bien plus efficace que des dessins compliqués!

Donc aujourd’hui je fait dans la suggestion, l’implicite…

J’ai voulu représenter les saris colorés et les bijoux des actrices, parce qu’ils participent grandement au charme de Bollywood à mon avis.

Bon, malheureusement Bollywood ne m’a pas laissé que de belles images en tête…

A force de traîner sur internet, on finit par tomber sur des vidéos quelque peu étranges…

Comme celle-ci.

Thriller version Bollywood!

Je vous laisse sur cette vidéo aux multiples qualités, et je vous fait des bisous!

SundayNailBattle: Gradient!

Bonjour!

Vous passez un bon week-end? Pour ma part c’est la course! Je pars cette nuit à 3h du matin (ouch!) pour la belle île grecque de Thassos!

Je m’envole donc pour deux semaines au soleil (il fait actuellement 40°C là-bas, et l’eau est turquoise. Dieu que j’ai hâte.)

Je suis dans la dernière ligne droite des préparatifs, et aujourd’hui je fait des allers-retours de partout pour récupérer et déposer trois de mes frères et soeurs! C’est le rush, que dis-je, la folie!

Et il y a 2 kilos de vernis dans ma valise. Ahah.

Non je ne suis pas folle. (Hum!)

Mais nous ne sommes pas encore cette nuit, mais bel et bien dimanche matin.

Donc c’est de la Sunday Nail Battle que nous allons parler.

Faut pas déconner.

Ce week-end, le défi, c’était les gradient nails.

Alors autant c’est une technique que l’on voit partout (la faute à l’été qui tarde à venir, on se met des cocktails sur les ongles faute de pouvoir les siroter en terrasse) autant j’ai cru comprendre que tout le monde ne la maîtrisait pas.

Et moi, c’est un coup oui, un coup non.

J’ai eu du pot, c’était un coup oui aujourd’hui.

J’ai décidé de faire un dégradé grâce à certains de mes achats soldesques, c’est à dire un trio de vernis Rouge Baiser à paillettes. J’en ai acheté au moins 6 de ces vernis. Mais comment dire non devant le bac à 1€ ?

En plus ils se suivent. J’entends par là qu’ils forment un magnifique dégradé, allant du orange au violet fonçé.

J’ai choisi d’aller du orange au rose, en passant par le corail.

J’ai été surprise par la texture de ces vernis, hyper facile à travailler pour des paillettés. Et pour le dégradé, ça a été un pur délice, les couleurs se fondaient toutes seules, elles ont fait le boulot à ma place!

Bref, pour un euro, c’est de la bombe, bébé.

Je suis contrariée, parce que j’ai pas réussi à prendre une seule photo qui rende justice à la beauté de ce dégradé. Il brillait bien plus que ça, les couleurs étaient bien plus franches… Bref, c’est pas aussi beau que ça l’était en vrai de vrai.

J’ai quand même pris la peine de poser un vernis de couleur proche en dessous, histoire d’éviter les trous et la transparence.

Comme je l’ai redécouvert, je vous le présente.

Il s’agit de Bright Lights Big Colour d’OPI, mon tout premier OPI de toute ma vie.

Et j’avais été tellement déçue à l’époque, que depuis je le boudais.

Mais… Pourquoi, au fait?

Je me souviens qu’à l’époque, je retrouvais pas les reflets dorés, et puis je le trouvais trop transparent.

Aujourd’hui, en bonne NPA avertie, j’ai tenté la troisième couche.

Et là, miracle!

Les reflets sont là, la couleur est intense, la transparence oubliée!

Il est juste beau, et du coup, je l’aime.

Et je m’en veux un peu de l’avoir boudé tout ce temps.

C’est tout de même dommage de redécouvrir un vernis pour ensuite le recouvrir avec d’autres… Donc je l’ai mis dans la valise, pour lui donner la chance de montrer tout ce qu’il a dans le ventre. Car là-bas il y aura le soleil. Vous savez, ce truc qui brillait jadis dans le ciel…

Je vous souhaite un merveilleux dimanche! Bisou! :-*