Je suis Superman…

Ou Supergirl, comme tu veux.

Je sais ce que tu vas me dire…

Superman, il aurait pas abandonné son Superblog pour travailler pour ses Superexams.

Mais moi je suis une sorte de Superman sans super-pouvoirs, bien que la super-vitesse, la super-mémoire et ne pas avoir à dormir m’aideraient grandement dans mes études.

Du coup, les vingt-quatre heures dont je dispose dans une journée ne me suffisent plus, et je ne trouve plus le temps de rédiger pour le blog.

Je reviendrais un jour, je reviendrais!

Toujours est-il que comme Superman, j’ai un talon d’Achille: la kryptonite!

kryptonite picture polish green nail polish swatch turbomagik

kryptonite picture polish green nail polish swatch turbomagik

kryptonite picture polish green nail polish swatch turbomagik

 

Il faut savoir qu’il existe divers types de kryptonite (tout comme il existe différentes couleurs de cette texture chez Picture Polish) mais que la kryptonite verte est la seule à être mortelle pour Superman.

Eh bien c’est presque pareil pour moi, ces derniers temps la couleur verte fait chavirer mon coeur à tous les coups!

Quand Stéphanie (De Tout Et De Rien Surtout De Tout) m’a proposé de me prêter le sien, je n’ai pas hésité longtemps…

Et le coup de coeur s’est confirmé une fois le bijou posé.

Mais le pire dans cette histoire, c’est qu’il existe sur cette Terre une fille qui connaît mes goûts verniesques comme si c’étaient les siens, et qui a décidé me m’offrir la merveille pour mon anniversaire.

Amina m’a encore une fois prouvé que les loutres savaient y faire en matière de cadeaux!

Même si tu dois commencer à bien le connaître, j’espère que ce petit bijou t’aura fait plaisir à regarder!

Des Superbisous! :*

Féerie aquatique…

Bonjour tout le monde!

Ce que je vous montre aujourd’hui n’aurai jamais vu le jour sans ma toupine Aline Ea.

C’est sur twitter que tout a commencé.

Aline m’a demandé mon avis sur Festival de Picture Polish. Comme vous le savez (ou pas), ce vernis fait partie de mon top 5, et il représente à mes yeux le St Graal de la Flakie.

Je lui ai donc parlé de mon amour pour ce vernis, je lui ai montré une photo des reflets sur une bague à moi faite avec lui, et elle a été convaincue.

Mais Aline, elle en a marre de devoir mettre ses flakies sur une base foncée. Aline, elle est joyeuse, alors le noir, c’est de temps en temps.

Aline, en ce moment, elle aime le turquoise. Et elle avait un doute sur le fait que ça fonctionne, car dans le Festival, il y a des flakies rouges…

Du coup, j’ai décidé de lui swatcher sur mes deux vernis mint, le Blue Model de Bourjois et le Mint Candy Apple d’Essie.

Elle a le Blue Model, c’est donc parfait.

J’ai donc swatché sur deux ongles, et envoyé la photo pour finir de la convaincre.

Et comme j’ai moi-même été convaincue par le résultat (vive ma force d’auto-convainquance, je suis trop une vendeuse cachée) j’ai fait tout les ongles.

Pour les NPA à l’oeil moins bien entraîné et pour les non-NPA qui me lisent, le Blue Model est le plus foncé et le Mint Candy Apple le plus clair. Le Blue Model a une teinte plus verte, également.

Pour le coup, ça fonctionne vraiment pas mal! Les flakies deviennent transparentes sous certains angles, et on ne voit alors que la couleur de base, mais dès que la lumière tombe sur les flakies, elles « s’allument » aussi bien que sur une base sombre.

Je dirai que c’est une alternative discrète et portable aux sacro-saintes flakies sur fond noir.

Qu’en pensez-vous?

En attendant de connaître vos avis, je vous laisse et vous fait des bisous! :-*

Picture Polish ou la déception…

Bonjour tout le monde!

Comment allez-vous?

Aujourd’hui je vais vous parler d’une déception. Une vraie.

Hier, mon petit groupe d’amies et moi-même avons fêté notre licence autour d’une bouteille de champagne et de muffins jambon-parmesan (big up Lucille!).

Tout allait bien jusqu’à ce que le drame arrive…

Pour la petite histoire, l’une de mes amies, Julia, a donné son nom au vernis orange fluo de Picture Polish lors d’un concours. Elle a de ce fait gagné la collection au grand complet, soit trois vernis.

Elle l’a nommé Fake Tan, ce qui lui va à ravir.

On applaudit, c’est quand même la grande classe! (clap clap clap)

Je lui ai gentiment demandé si je pouvais les swatcher, elle m’a gentiment dit oui, bref, tout ça semblait bien gentil.

Sauf que… Elle m’a prévenu qu’elle avait eu quelques soucis avec eux. Que c’était des durs à cuire.

Je me suis pas démontée. Je voulais voir ça de mes yeux.

Picture Polish, c’est une marque que j’affectionne pour son packaging. Les flacons au carré, le nom inscrit sur le devant, les petites blagounettes… Une marque qui a selon moi, « une bonne image ».

Je n’ai qu’un vernis de cette marque, mais quel vernis! Festival, les plus belles flakies que j’ai jamais testées.

Donc je m’attendais au départ à de la qualité…

ET PAF, désenchantement.

Je les ai comparé à mes néons, qui sont des China Glaze.

Bon, je n’ai pas de néon orange. Mais ça tombe bien, car si on compte ça fait cinq vernis, et j’ai cinq doigts à chaque main. Magnifique!

Dans la bouteille, ils sont beaux! Flashy comme il faut, et les couleurs en plus d’être franches sont jolies.

Une fois appliquées aussi, me direz-vous…

Sur les photos, Fake Tan de Picture Polish sur le pouce, Crazy de Picture Polish sur l’index, Celtic Sun de China Glaze sur le majeur, Lime Lite de Picture Polish sur l’annulaire et In The Lime Light de Chine Glaze sur l’auriculaire.

Ils ont tous été posés sur une base blanche (Alpine Snow d’OPI).

(Excusez le teint de cadavre, c’est tout la faute aux néons…)

A première vue, rien ne cloche… Ils sont beaux, presque des dupes entre eux.

Mais non. Les Picture Polish, c’est du caca.

J’ose le dire. Je ne les conseille pas du tout.

Pourquoi? Pour une bonne raison : c’est un cauchemar sans nom à l’application.

J’estime qu’étant donné qu’à peu près toutes les marques proposent du néon, il vaut mieux se tourner vers des néons qu’on aura plaisir à poser.

Le pinceau est fin et rond, et il m’a donné une impression bizarre, comme si il décidait lui-même d’où aller poser du vernis. C’était vraiment étrange et déplaisant.

La matière elle aussi est affreuse. Très peu opaque, on ne peut éviter les trous dans la matière.

Bref, ma manucure finie, seuls les doigts vernis avec les Picture Polish avaint besoin d’être nettoyés, tant il y avait de débordements.

Les China Glaze, de leur côté, se sont montrés bien plus dociles, malgré quelques défauts (traces de pinceaux pour In The Lime Light).

Ma copine Julia m’a avoué être bien contente de les avoir gagnés et pas payés, et je la comprends.

C’est pas comme si les vernis de cette marque coûtaient trois francs six sous, quoi.

Sinon, avez-vous testé des vernis néons, et si oui lesquels? Qu’en avez-vous pensé?

EDIT: Je précise que je ne boycotte pas la marque, et que le souci vient peut-être de ces flacons en particulier (problème de formulation, mauvais voyage depuis l’Australie, que sait-je…), et qu’il vous est toujours possible de vous faire votre propre opinion. Pshiiit m’a dit ne pas avoir eu de problèmes avec eux, donc, je me répète, ma pote et moi on est peut-être juste mal tombées. Dans tout les cas, cela ne m’empêche pas de dire ce que je pense, car j’ai été très déçue, du fait que j’apprécie beaucoup la marque (et la remercie de sa générosité au passage, parce qu’offrir des vernis comme ça, tout le monde le fait pas). Je ne retire pas ce que j’ai dit, car je pense que la franchise est une qualité, mais je vous laisse décider de ce qui est bon pour vous ou pas par vous même.

Je vous embrasse et vous dit à bientôt :-*